Le coup de coeur du mercredi pour Artling

La maison Artling situé au 21 rue du Dragon à Paris en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, réalise toutes vos envies de « sur-mesure ».

Aujourd’hui, Artling s’est imposé comme une maison de qualité où l’élégance et la modernité du sur-mesure sont mises en avant dans un style subtilement « British ».

Le professionnalisme et les conseils avisés de Martial Arnaud (fondateur de la marque) sont reconnus par une clientèle allant des milieux d’affaires, aux milieux artistiques en passant par la classe politique Française.

Le savoir-faire

Fidèle à la tradition des maîtres tailleurs, la maison Artling réinvente le costume, grâce à ses coupes travaillées et ses doublures uniques où se mêlent l’élégance, le raffinement et l’audace. La maison souhaite maintenir un esprit de tradition tout en apportant une touche de modernité à travers ses coupes, ses choix de tissus et ses doublures identitaires, sans compromis au niveau de la qualité.

Artling s’appuie sur un savoir-faire irréprochable, des tissus nobles et sur une confection semi-traditionnelle pour garantir à ses clients des vestes souples, confortables, résistantes et, surtout, au « tomber » parfait.

Votre création personnalisée

Nous offrons également à nos clients un très large choix de détails et de finitions tels que des boutonnières, surpiqûres, poches, encadrements intérieurs de veste, cols, forme d’épaules, broderies,…autant de détails qui personnaliseront votre costume ou votre tailleur. Nous maitrisons par exemple parfaitement la réalisation des épaules « napolitaines » que nous proposons en exclusivité à nos clients avec ou sans embu.

La noblesse des étoffes

Artling présente un choix de plus de 3000 références de tissus issus des tisseurs les plus prestigieux tels que les maisons Italiennes Loro Piana et Ermenegildo Zegna ou Anglaises Holland & Sherry et Scabal.

 

Conseils d’un professionnel de la morphologie et du stylisme

Chez Artling, les mesures sont prises par un professionnel formé à la Fédération des maîtres tailleurs de France.

Assortissez vos doublures à votre personnalité

Au travers d’un très large choix de doublures, Artling se positionne comme une maison à part dans le monde du sur-mesure souvent limité à quelques dizaines de doublures unies et rayées. Plus de 100 doublures vous seront proposées, des plus classiques unies aux plus originales à motifs.

Les accessoires

Sélectionnés avec soin pour leur qualité et leur originalité auprès de fournisseurs anglais et italiens, vous pourrez découvrir en boutique des boutons de manchette, cravates, pochettes, chaussettes, bretelles et d’autres accessoires modernes et ingénieux illustrant le style intemporel d’Artling.

Sans compter les chemises, des chemisiers et même des caleçons et pochettes sur-mesure réalisés parmi un choix de plus de 400 tissus.

Des services sur-mesure

  • Possibilité de rendez-vous « privatisé » pour le choix et la prise de mesure
  • Délai de confection de 3 semaines
  • Service express avec votre costume réalisé en 5 jours
  • Livraison France et International

Retrouvez la maison Artling au 21 rue du Dragon dans le 6ème arrondissement de Paris, située au cœur de Saint Germain des prés. Quartier où, histoire, création et luxe se sont donnés rendez-vous.

Charme discret, luxe feutré habillent cet espace personnalisé où les lignes classiques côtoient l’inspiration contemporaine dans une atmosphère subtilement « british ».

Pour aimer Artling c’est ici, et pour admirer les modèles de la nouvelles collection c’est

Publicités

RedStateDate

En cette periode d’élections américaines, voici RedStateDate, un site de rencontre en ligne où les célibataires de tous âges peuvent rencontrer et échanger sur les questions de la politique américaine. Voici quelques caractéristiques principales du site et ce qui lui vaut d’être  N ° 1 sur ce segment:


1. Actualité des correspondances avec les célibataires en temps réel.

2. Une évaluation en trois parties sur les questions de politique économique, politique étrangère et les questions sociales pour être en contact avec des célibataires qui partagent ses croyances.

3. La fonction de recherche avancée qui permet de personnaliser sa recherche pour les célibataires voulant trouver un compagnon qui partagent ses opinions sur l’équilibre de l’économie, la politique étrangère, ou le conservatisme social…

4. Plusieurs façons pour les utilisateurs de communiquer les uns avec les autres comme brise-glace de politique « flirt questions », les messages directs, et le chat instantané. Il est également possible de consulter la liste des autres utilisateurs qui ont vu votre profil.

(…)

Le site a le mérite de permettre de trouver quelqu’un qui et ne craint pas de parler politique pour une première rendez-vous!

Le coup de coeur du mercredi pour Happy Socks

Inventées en 2008 par deux Suédois plein d’humour, ces chaussettes créatives et abordables sont déjà distribuées dans 50 pays.

Comment l’aventure a-t-elle commencé?

En 2008, Viktor Tell, graphiste, et Mikael Söderlindh, publicitaire, décident de lancer leur marque de chaussettes. Viktor Tell prend en charge la création des produits, tandis que Mikael Södernindh se concentre sur la gestion. Tous deux n’obéissent qu’à un seul mot d’ordre: travailler en s’amusant. Une bonne humeur qui transparaît tant dans le style graphique des modèles que dans la typographie tout en rondeurs du logo.

Pourquoi ça marche?

Derrière l’absence de prétention, le duo cache une exigence certaine, doublée d’un sens aigu du marketing. Alors que jusque là, les chaussettes sont le plus souvent reléguées au rang de commodité, eux choisissent de les positionner comme un accessoire de mode. Le packaging est soigné, tout comme la distribution:

Pour des questions d’image, plutôt que d’être dès le départ vendus dans un maximum de points de vente, nous avons privilégié les magasins multimarques les plus emblématiques, Colette à Paris, Corso Como à Milan, Opening Ceremony à New York et Tokyo.

Une stratégie qui a fait ses preuves auprès des branchés du monde entier.

Qui la porte?

Des garçons et des filles qui souhaitent se distinguer. « La plupart du temps, une chaussette se réduit à une parcelle de couleur aperçue entre une chaussure et un pantalon sombre. C’est un détail, mais un détail révélateur de notre personnalité » précise Viktor Tell. Les clients de Happy Socks sont donc aussi bien des fans de mode adeptes de motifs exubérants que des discrets en quête d’un brin de fantaisie.

On l’adopte?

A 7 euros la paire de chaussettes originales, on aurait tort d’hésiter. A pois, à rayures ou à motifs optiques, en coton ou en cachemire, montantes ou socquettes, il y a forcément un modèle à notre goût, pourvu qu’on aime les couleurs. Côté collants, on craque pour la version tie and dye pas trash (collants Batik, 18 euros).

Où la trouve-t-on?

Au Bon Marché, sur leur e-shop (livraison gratuite en France à partir de quatre paires commandées) ainsi que dans une douzaine de points de vente en France (voir la liste complète).

Miam Box, Cookin* the World

La mode est au box qu’on se le dise. Après les beauty box, voici les miam box. Et quand on y regarde de plus près, on se rend compte qu’il commence a y avoir de nombreux acteurs sur ce marché.

Cookin The World » permet de découvrir les saveurs d’un pays chaque mois. Le principe est simple. On choisit son panier (un repas complet), on passe commande pour une livraison à domicile le jour de son choix (même le dimanche) et l’on cuisine en famille ou entre amis le repas grâce aux recettes proposées.

Ce mois -ci le Vietnam qui est à l’honneur. Le panier coûte 32 euros pour 2 personnes … même pas le prix d’un resto viet pour 2 !

Où : Paris
Combien  : une trentaine d’euros
Plus d’infos : http://www.cookintheworld.fr

Le coup de coeur du mercredi pour Lulu Frenchie®

Paul et Pierre-Arnaud sont lyonnais mais ils sont avant tout les heureux créateurs de la marque Lulu Frenchie.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces lunettes de soleil originales aux verres personnalisables. Un stick graphique choisi selon vos goûts et hop … vous voilà paré pour toutes vos soirées ! Le must c’est que le stick n’obstrue pas la vue et c’est un accessoire tendance et pas cher, comptez 15€ pour une paire.

Nous sommes des éternels insatisfaits. On voit beaucoup de supports de communication qui se ressemblent et qui n’innovent pas. On a voulu convaincre avec un accessoire populaire et unique.

C’est aux Etats-Unis que les deux jeunes entrepreneurs ont débuté leur succes story avant de revenir développer la marque sur Lyon. Ils comptent aujourd’hui parmi leurs clients des personnalités telles que Lady Gaga, les Black Eyed Peas, Kat de Luna…et oui rien que ça. Pour les convaincre d’adopter le « French Loutch », ils y sont allés au culot et ça a payé !

La personnalisation, c’est l’atout indéniable de leur produit, ils s’adaptent à la demande des clients. Et si leur but premier est de promouvoir leur marque, Pierre-Arnaud et Paul voudrait également prouver par leur réussite que « quand on veut on peut » !

A bon entendeur…

>> Retrouvez Lulu Frenchie à Lyon au 19, rue René Leynaud, dans le 1er arrondissement.

>> Faites un tour ici et aimez les .

Le Festival Les InRocKs Volkswagen

Amis festivaliers, vous êtes au bon endroit ! À peine la rentrée entamée, vous voilà déjà en train de penser avec nostalgie à votre été devant les scènes des quatre coins de la France. Mais c’était sans compter sur l’évènement musical de l’automne : du 5 au 13 novembre prochain, le Festival les InRocKs Volkswagen délivrera sa dose annuelle de soleil.

Et pour cette 25e édition, les InRocKs mettent les petits plats dans les grands : Benjamin Biolay, Pulp, Alt J, citizens !, saint-michel, Hot Chip, Lescop… (Le reste de la prog par ici) L’automne s’annonce chaud ! Le marathon musical passera par Paris, Lille, Caen, Lyon, Nantes, Marseille et Toulouse.

Le coup de coeur du mercredi pour DAGOBEAR

Issue de l’imagination de deux français vivant entre Paris et Shangaï, Dagobear est une nouvelle marque de sous-vêtement pour homme qui redonne du fun aux fesses et aux pieds des hommes !

Partant du constat que la femme est belle et attirante en ensemble de lingerie et que ce n’est pas toujours le cas pour l’homme et ses sous-vêtements, Dagobear a décidé de casser les codes de cette idée reçue.

La marque propose des ensembles de sous-vêtements, caleçon et chaussette assortis s’il vous plaît messieurs.

Dagobear se destine à l’homme urbain et moderne qui accorde de l’importance à son style et qui a le souci du détail. Deux gammes ont été déclinés pour les hommes : une collection « Work », idéale pour aller au bureau, des modèles sobres mais stylés en lien avec les chaussettes. Une autre collection « Casual » plus détente et décontractée, avec des modèles plus colorés et plus originaux.

C’est en discutant avec des amies de leur lingerie que l’idée est née : créer l’ensemble pour homme et revisiter le caleçon en coton en lui apportant de la couleur.

Misant sur une qualité supérieure aussi bien dans la confection des caleçons, (soutien intérieur) que dans la matière utilisée, les créateurs sont parvenus à développer des produits en adéquation avec l’exigence de confort et d’élégance des hommes modernes. Le must, les produits sont livrés dans une belle boîte en bois réutilisable.

Belle initiative que celle de la marque Dagobear qui a aussi décidé de reverser 1€ par produit vendu à des micro-entrepreneurs d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.

On adore également, la bonne idée de présenter les produits sur des mannequins femmes ! Effet assuré !

Dagobear c’est donc une marque qui propose des caleçons et chaussettes assorties de qualité, pour être au top de haut en bas.

 >> Pour leur rendre visite c’est ici et pour les aimer c’est  !

La Fête des Régions à Paris

Normands, Savoyards, Lyonnais, Bretons, Toulousains, Alsaciens, Provençaux… à Paris, nous sommes tous Provinciaux ! 70 % des parisiens ne sont pas nés à Paris. Et chaque année, ce sont 32 000 provinciaux qui s’installent dans la capitale et beaucoup d’entre nous conservent un lien très fort avec notre région d’origine.

La Fête des Régions donne  la possibilité de célébrer notre région d’origine, en venant déguster les produits proposés par des producteurs locaux et en participant aux animations proposées par les 200 associations régionales partenaires !

Provinciaux de cœur ou curieux de passage, la Fête des Régions édition 2012 nous attend pour retrouver les bons goûts et la convivialité de nos provinces. Des produits authentiques, à consommer sur place ou à emporter chez soi, le tout dans une ambiance de fête (danses, jeux, animations) pour retrouver à Paris l’esprit de nos villages !

Informations Pratiques 

Quand : vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 Octobre 2012
Où :  Place Stalingrad – Paris 19ème
Combien  : Gratuit
Plus d’infos : www.fetedesregions.com

Coup de coeur du mercredi pour Maïproject

Info de la plus haute importance, les sleepers sont devenues les nouvelles ballerines, les IT chaussures à adopter, celles dans lesquelles et avec lesquelles on se sent à l’aise en toutes circonstances.

Si vous n’avez pas encore entendu parlé de Maïproject alors c’est le moment de faire une bonne action…

Lancées en juin 2010, les chaussures MaïProject sont un véritable concept autour de l’engagement. Le principe: sur chaque paire de chaussures achetée, 2 euros sont intégralement reversés à une association.

Deux jeunes associés, malins et généreux, ont eu l’idée de revisiter le classique léger et confortable de la petite basket en toile (sleeper) pour lui donner une touche branchée.

Arthur Schildge et Noé Noviant ont mis au point une chaussure unisexe aux détails soignés présentée dans une vingtaine de couleurs toniques et un large éventail de tailles. Une ligne d’accessoires de mode devrait peu à peu compléter cette collection.

Depuis son lancement Maïproject a ainsi aidé à la construction d’un orphelinat à Kathmandou, à un centre d’éducation pour femmes en Inde…

Porter Maïproject, c’est porter un projet.

Telle est la devise des fondateurs de la marque. Car ils travaillent aux côtés des associations. Ils rencontrent les équipes, établissent des objectifs et les budgets. Nous suivons ainsi les projets de A à Z”, explique Arthur Schildge, l’un des fondateurs de Maïproject qui a eu l’idée de créer cette chaussure mixte initialement en toile en 2008 lors d’un voyage en Thaïlande dans la province de Chiang Mai (qui donnera son nom à la griffe).

Maïproject fait également appelle à des artistes pour penser, créer et signer le design de chaussures inédites !

Ci-dessous la collaboration de Natalia Zerko pour Maïproject.

Les chaussures Maïproject sont vendues dans 60 points de vente à travers 10 pays. Depuis cet été Maïproject a élargit ses gammes de chaussures solidaires. Ainsi, outre la chaussure en toile (35 euros) déclinée en un panel de couleurs, la marque propose des chaussures en cuir (environ 120 euros pour le modèle montant, fabrication Portugal).

Des chaussures tendances faites dans le respect du commerce équitable, voilà ce qu’il faut pour être bien dans sa tête et dans ses baskets !

 

Rendez-vous dès à présent sur le site et sur leur page Facebook.